Portes des Iris

Catégories: Inspirez-vous Interview Traiteurs

Découvrez nos traiteurs d’exception – Manuel Traiteur, Lausanne

AlexandreLe traiteur Manuel fait partie des services traiteurs privilégiés de Portes des Iris et relève depuis plus d’une dizaine d’années des défis culinaires impressionnants avec toujours le même objectif : goût, finesse et qualité. Interview avec Alexandre Manuel, descendant de la sixième génération de l’entreprise familiale créée en… 1845 !

Qu’est ce-qui vous a incité à devenir l’un des traiteurs agréés de Portes des Iris ?

Lorsque j’ai repris les activités du service traiteur en 2003, je souhaitais trouver de nouveaux partenaires et à mes yeux, Portes des Iris constituait déjà l’un des endroits de référence en Suisse Romande. C’est non seulement un endroit magique pour les hôtes, mais en plus, nous y trouvons des conditions de travail haut de gamme avec des cuisines professionnelles, sans oublier une équipe très agréable.

Quels sont les défis de votre métier ?

Être à la pointe du service et de la qualité tout en innovant constitue notre défi permanent. Chaque petit détail compte afin que le client soit heureux et satisfait. Dans le service traiteur, la logistique revêt aussi une grande importance. Il faut arriver tôt sur place pour anticiper les problèmes et être prêt avant l’arrivée du premier client. Ensuite, servir dans le bon rythme et en quantité suffisante, mais aussi s’assurer que tout soit propre et débarrassé à temps. Lorsqu’il y a ici 550 convives sur deux étages, comme lors d’un repas assis de cinq plats que nous avons servi en décembre 2011, la préparation et la coordination sont un sacré défi.

En quelle année votre traiteur a-t-il été créé ? 
Y a-t-il une histoire familiale ? 

Henri-François-Louis Manuel a ouvert en 1845 la première épicerie MANUEL à la rue de Bourg à Lausanne qui proposait des produits fins à sa clientèle de l’époque. De la compote de Chambéry à la moutarde d’Aigle, des pruneaux de Bordeaux aux conserves de sardines de Nantes : la boutique propose une multitude de produits d’épicerie fine jusqu’aux chocolats de Charles-Amédée Kohler, l’inventeur suisse du chocolat aux noisettes.

Puis, Henri-Gustave Manuel ouvre en 1914 le magasin de la place St-François 5 à Lausanne avec en plus un service de vente à l’emporter et une distribution de produits à la clientèle hôtelière. Le magasin s’est développé au cours des années et en 1924, un Service Traiteur voit le jour avec distribution de plats cuisinés, ainsi qu’une Confiserie-Pâtisserie proposant déjà les fameux chocolats qui ont fait notre réputation depuis des années. Dans les années 1970, c’est le Restaurant Manuel qui voit le jour à la place St-François, au-dessus du magasin proposant des plats fins et raffinés à une clientèle de qualité.

Banquets et autres 039.JPG

En 1986, Daniel Manuel rachète la Confiserie Tony à la rue de Bourg 39 à Lausanne avec un magasin et un Tea-Room en gardant la même ligne de produits que ceux proposés au magasin de la place St-François.

En bref, c’est l’histoire d’une famille passionnée par la qualité et le contact avec sa clientèle. Elle a pu compter de génération en génération sur la fidélité et la compétence de nombreux collaborateurs et collaboratrices, qui se soucient de proposer à leur clientèle goût, finesse et qualité avec respect de la tradition.

Dans quels lieux officiez-vous le plus ?

Nous n’avons pas de lieux où nous officions le plus mais plusieurs endroits où durant toute l’année nous effectuons des prestations, particulièrement ceux-ci : les Portes des Iris à Vullierens, l’Opéra de Lausanne et le Château de Chillon.

IMG_6657.JPG

 Combien d’événements organisez-vous par année ?

Environ 150 à 200 événements de toutes tailles.

Quel est le plus grand challenge que vous avez relevé au cours de votre carrière ?

Incontestablement le plus grand challenge que nous avons relevé est la réception en l’honneur de l’élection au Conseil Fédéral de Monsieur Guy Parmelin. Nous avions 4 jours pour organiser un repas de 700 invités sous tente à Nyon. C’était une expérience magnifique et un honneur…

Quel est votre plus grand atout ? Qu’est ce qui vous différencie des autres traiteurs ?

Depuis 170 ans, ce sont des Manuel qui sont à la tête de l’entreprise. Manuel est une histoire de famille depuis 6 générations et nous avons acquis depuis 1845 une expérience reconnue en offrant un service sur-mesure et une relation personnalisée, constamment soucieux de la qualité.

Votre plus beau souvenir aux Portes des Iris ?

Aux Portes des Iris, nous avons le souvenir de plusieurs grandes et belles réceptions. Mais mon plus beau souvenir reste ma rencontre avec Nick Hayek senior avec mon père, lors de sa dernière réception de fin d’année pour une marque horlogère du groupe Swatch. Je les vois encore tous les deux et je trouve l’image superbe. On a discuté, et il n’a pas hésité à me mettre la pression pour la soirée, j’ai adoré ! Il partait plus tôt lors de la soirée, et en le raccompagnant à la sortie, je lui ai même proposé de lui servir un plat principal dans sa voiture pour le trajet du retour. Il a poliment refusé, en me disant que tout était parfait et m’a félicité. C’était vraiment un moment particulier.

Quel est le plus grand événement jamais réalisé ?

Il y en a plusieurs ! Je dirais trois en particulier, sous forme de repas. Pour ma part et dans l’ordre :

  • Le 75ème anniversaire du Centre Patronal sous tente à Mézières. Une préparation d’une année, un challenge pas évident à réaliser, une tente fantastique et une très belle réussite.
  • La réception de Monsieur Parmelin
  • La fête de fin d’année de la marque horlogère faisant partie du groupe Swatch, à servir sur trois étages. Après, nous avons également servi de magnifiques et grands cocktails dînatoires pour de multiples sociétés.

248.JPG